Jean-Pierre Thomas

Les débuts.

J’ai commencé à pratiquer le Taiji Quan avec Malou Hamert en 1995 au sein de l’association Ginkgo et j’ai rapidement participé également aux stages de Qi Gong avec Maître Zhang Guang De qui avaient lieu à la même période dans la région.

Les formations.

J’ai donc logiquement pu profiter de la formation en Qi Gong proposée dans la foulée par la traductrice chinoise Mme Ke Wen au sein de la toute récente association des Temps du Corps.

Le diplôme chinois en Qi Gong a été pour moi une occasion de découvrir la Chine en 1999 et d’autres voyages suivront par la suite.

Un CAP d’enseignant obtenu en 1997 auprès de la FAEQG m’a également permis de démarrer un cours de Qi Gong au sein de l’association Ginkgo. Celui-ci a toujours encore lieu les Mercredi soirs à Souffelweyersheim.

Le Qi Gong n’étant pas ma profession principale, les hasards de la vie m’ont amené à passer un semestre à l’Université de langue chinoise de Pékin en 2003 et qui a été une formidable opportunité pour travailler intensivement le Tui Shou entre autres avec un excellent maître local. Le CAP d’enseignant obtenu en 1997 a ensuite été validé à deux reprises par la toujours mutante fédération FEQGAE et s’est finalement transformé en CQP d’animateur sportif auprès de la fédération FFEPMM Sports Pour Tous en 2011.

Plus récemment - le Meihuazhuang.

Les stages de toutes sortes liés aux disciplines énergétiques et au travail interne avec les enseignants les plus divers ont été nombreux depuis 1995 et il est devenu difficile d’en dresser la liste vu leur nombre. J’ai ainsi découvert également le Meihuazhuang en 2002 et qui est un art martial interne avec une philosophie très particulière. Cette discipline est devenue aujourd’hui mon axe de travail principal au sein des arts énergétiques et martiaux internes et je suis logiquement devenu l’animateur de cette discipline au parc de la Citadelle à Strasbourg depuis 2005 parallèlement au cours à Ginkgo. Pour en savoir plus: Site Yinxing.free.fr/

J'ai également eu l'occasion de participer activement à un colloque sur la transmission des arts martiaux traditionnels et du Qi Gong en France.

Je n’ai par principe jamais été l’élève d’un seul maître, mais avec le temps, mes stages se limitent aujourd’hui à la formation avancée réservée aux professeurs avec Jean-Michel Chomet qui est finalement devenu mon principal mentor à côté des stages avec les disciples chinois du Meihuazhuang.