Le Taiji Quan

Gymnastique douce dérivée des techniques du Kung Fu ainsi que de l'observation des techniques de combat des animaux, le Taiji Quan ou "Boxe du fait suprême" ou encore "boxe de l'ombre", est né il y a 2000 ans en Chine.

En effet, Tai signifie l'ultime, le suprême,Ji l'énergie et Quan le poing ou l'action.

Les mouvements lents et enchaînés, pratiqués en déplacement et en équilibre permanent, sont accompagnés du contrôle d'une respiration abdominale profonde. C'est l'art de l'équilibre dans le mouvement qui permet d'harmoniser les techniques du travail énergétique avec l'efficacité de l'art martial. La logique du mouvement est celle de l'art martial, mais sa manifestation est celle de l'énergie interne du corps.

Beaucoup plus qu'une simple gymnastique, la pratique du Taiji Quan permet d'en ressentir les bienfaits dans plusieurs domaines :

  • sur le plan physique, par l'ouverture et la mise oeuvre contrôlée et progressive de l'ensemble des articulations et muscles du corps
  • sur le plan énergétique, par la stimulation de l'énergie vitale dans tout le système de méridiens du corps avec possibilité d'action sur des organes spécifiques.
  • sur le plan émotionnel grâce à la coordination de la respiration abdominale et du mouvement alliée à une forte concentration mentale.
  • C'est pour ces diverses raisons que le Taiji Quan est aussi appelé Yoga chinois.

Contrairement aux formes de Qi Gong qui comportent un nombre restreint d'exercices pratiqués sur place, les formes de Taiji Quan enchaînent en déplacement un nombre de techniques qui peut aller de 12, 24, jusqu'à 108 mouvements pour la grande forme.Comme pour le Qi Gong, la pratique du Taiji Quan est accessible à tout public