Le Qi Gong

Développée en Chine il y a quelques millénaires, cette discipline traditionnelle chinoise a pour objet la maîtrise du souffle et de l’énergie.

En effet, Qi signifie souffle ou énergie,Gong le travail avec force et détermination.

Les exercices du Qi Gong associent :

  • des mouvements lents, continus, circulaires et fluides.
  • le contrôle de la respiration.
  • la concentration de l’esprit sur le mouvement en cours (habiter son mouvement).
  • Leur pratique régulière permet d’atteindre des résultats dans trois domaines :
    • Physique : Développer sa forme générale, se maintenir en bonne santé et ralentir le processus de vieillissement naturel.
    • Energétique : Développer la mise en œuvre de l’énergie dans les arts martiaux externes (Karaté, Kung Fu ...)
    • Thérapeutique : Stimuler le fonctionnement des différents organes du corps en agissant sur les méridiens d‘acupuncture spécifiques en fonction des saisons ; ex : poumons en automne, reins en hiver, muscles et tendons au printemps, cœur en été ...

Le Qi Gong peut aussi se définir comme de l’acupuncture par le mouvement, ce qui demande une grande précision dans le geste ainsi qu’une bonne connaissance des méridiens et points d’acupuncture de la part de l’enseignant. En Chine, le Qi Gong est utilisé pour soigner certaines affections.

Contrairement aux formes de Taiji Quan qui enchaînent un grand nombre de mouvements en déplacement, les formes de Qi Gong comprennent un plus petit nombre de mouvements (de l’ordre de 6 ou 8) qui sont exécutés de manière symétrique vers la gauche et vers la droite en restant sur place.

La pratique du Qi Gong et du Taiji Quan ne fait l’objet d’aucune contre indication connue, on trouve des pratiquants de l’âge de 15 ans à celui de 78 ans avec un maximum aux alentours de 40-50 ans, sportifs ou sédentaires. Un certificat médical de non contre indication est néanmoins demandé.